Musée : scotché au mur !

Publié le 9 Décembre 2014

Je voulais vous livrer un des moments surréalistes du conseil municipal du lundi 8 décembre 2014 (oui, il y en a eu d'autres!) ; au milieu des délibérations à prendre nous avions ce projet :

Seul document pour la délibération sur la demande de subvention pour le musée

Seul document pour la délibération sur la demande de subvention pour le musée

Nous sommes parfaitement d'accord qu'il est nécessaire de faire quelques choses pour ce bâtiment laissé à l'abandon par la municipalité depuis de trop nombreuses années : le toit fuit de partout, il n'y a pas de sanitaires (c'est une honte qu'en 2014 un batiment communal n'ait pas un simple WC !!!).

On sait aussi que le maire considère que les commissions municipales comme inutiles mais j'aurais aimé, avant de voter pour un projet qui évolue (excusez du peu !) de 180 000 € TTC en 2013, à 320 000 € TTC en mars 2014 et à 480 000 € TTC (400 000 € HT) en 2015, en savoir un peu plus sur son contenu (projet qui n'a jamais été abordé pendant la mandature actuelle). Je pense que c'est juste légitime !

La réponse m'a scotché : il n'y a pas de plans, les travaux ne sont pas programmés, les estimations sont en cours... Pourtant on devait se prononcer pour subventionner un projet à 400 000 € !, aurait-on perdu le sens commun ? : 400 000 € ! c'est quand meme le prix d'un très joli bâtiment neuf.

Le maire argumentant même qu'il faut commencer par faire une demande de subvention, ce serait le processus normal.... mais si mais si... et en plus, le texte de la délibération l'autorise à signer le permis de construire... sans aucun plan... (c'est sûrement aussi la procédure normale ?)

Ne sachant pas ce sur quoi l'on va voter et du fait que cette délibération ressemble trop à un simple coup d'annonce, nous nous sommes abstenus.

Le maire a alors eu une phrase incroyable : "je vois que vous être contre les subventions !"

C'est hallucinant mais demander une subvention, c'est demander de l'argent public (donc de l'argent issu des impôts) ; ça ne peut plus être aujourd'hui, dans la situation économique du pays, une simple formalité !

De plus, un dossier de subvention n'est jamais accepté sans un avant-projet sommaire, c'est à dire : des plans, un estimatif financier et surtout un descriptif de l'objectif de l'opération envisagée.

Rien de tout cela n'a été présenté et pourtant tous les élus de la majorité ont voté comme un seul homme !

Soit c'est de l'inconséquence notoire soit on est pris pour des quiches !

Dans les deux cas notre démocratie locale est bien pauvre...

Rédigé par Serge ODEYE

Repost 0
Commenter cet article