Cadeaux ou mesures sociales ?

Publié le 4 Janvier 2015

Chaque année, c'est le même rituel : le centre communal d'actions sociales (CCAS) organise le repas des aînés pour les plus de 70 ans et la distribution de cadeaux à l'ensemble des enfants de la commune entre 2 et 6 ans. C'est évidemment un moment de partage très sympathique et tous les participants ont bien raison d'y aller mais je ne comprends absolument pas le caractère "actions sociales" de ces activités.

Le critère pour être invité, en grande pompe, au repas des aînés est basé sur le seul fait d'avoir 70 ans ou plus. Pourquoi ? à 69 ou 68 ans, un Renanais ne serait pas digne d'être invité ?

On me répondra qu'il faut bien limiter le nombre d'invités, je suis d'accord mais qui décide de ce nombre (320) et pour quelle raison ? on voit bien que le seul critère de l'âge est débile, d'autant que beaucoup des sexagénères présents ont, eux, connu le plein emploi, sont propriétaires de leurs maisons et pour certains gagnent plus que beaucoup d'actifs !!! Je ne vois pas pourquoi nos impôts locaux payent intégralement un repas gratuit sur le seul critère de l'âge...

On me répondra également que c'est pour rompre la solitude des personnes âgées. Là encore c'est se moquer du monde et surtout de nos aînés : en quoi 1 repas sur 1 année pourrait rompre la solitude ?, si c'est ça LA mesure pour rompre la solitude, je dis bravo à la municipalité !!! Identifier ceux qui souffrent de la solitude, les aider à rencontrer du monde, les faire participer à des activités toute l'année, ça commencerait à avoir un sens... et que parmi ces actions, un repas soit organisé : que ceux qui ont les moyens payent leur repas (souffrir de la solitude ne signifie pas "pauvre") et les autres non, là je dirai bravo !

Il y va de même lors de l'arbre de Noël de la municipalité, organisé par le CCAS : on offre un cadeau à tous les enfants Renanais qui ont entre 2 et 6 ans...

Le raisonnement est le même : pourquoi nos impôts (que certains d'entre nous ont beaucoup de mal à payer) servent à payer un cadeau supplémentaire à un enfant qui est très entouré (parents, grands-parents, parrains et marraines, des oncles et tantes) et qui croule sous les cadeaux chaque année ? Qu'il y ait un spectacle pour tous les enfants : pas de souci. Qu'il y ait le père Noël qui débarque avec des bonbons : pas de souci mais qu'il y ait un cadeau pour tous les enfants (285) achetés dans la grande surface du coin... là c'est quand même un peu beaucoup... Par contre entourer de toute notre attention l'enfant isolé dans une famille en difficulté avec des cadeaux dignes de ce nom aurait du sens.

Ajoutons à cela le goûter offert uniquement aux membres du club de loisirs et amitiés : 200 personnes (les autres bénévoles des autres associations en sont privés pour une raison inconnue !) On aura alors compris que ce sont des actions majoritairement cilentélistes sans aucune volonté sociale ni action politique (au sens noble du terme!) et qui coûtent à tous les Renanais...

Décidemment notre argent est bien géré !

 

articles du télégramme
articles du télégramme

articles du télégramme

Rédigé par Serge ODEYE

Publié dans #social

Repost 0
Commenter cet article